Category Archives: Questions les plus fréquemment…

Questions les plus fréquemment posées…

Les Héritiers du Grand Artisan, Vol. I

La Quête d’Ormis

 

À quel genre d’histoire doit-on s’attendre?
Un jeune adulte, vivant une légère dépression, se retrouve sur une autre planète. L’équipement qui l’a transféré est expérimental et demeure au point d’origine. Recueilli par des moines guerriers, il se retrouve dans une société féodale, incluant d’autres races intelligentes, où il devra relever différents défis inattendus. Il sera aidé, embêté ou peut-être même influencé, difficile de le dire, dans ses choix.
Quête initiatique personnelle, action, amour et machinations sont au rendez-vous! De l’avis des premiers lecteurs, il est difficile de refermer le volume avant la fin. L’histoire pourra aussi soutenir une deuxième et même une troisième lecture.
Voir les paragraphes sur la Science-Fiction et la Fantasy.


À quel genre de lecteurs s’adresse ce roman?

15 ans et plus :
Des lecteurs qui apprécieront amitié, amour, aventure, machinations et dépassement de soi.
Le style d’écriture de même que le contenu qui requièrent un certain vécu nous apparaissent, basé sur nos essais, convenir à un lecteur de quinze ans et plus.

Est-ce pour tous?
Il n’y a pas de contenu érotique explicite. Selon notre expérience, des lecteurs de quinze ans et plus correspondraient mieux à ce type de roman.

 

Science-Fiction! Doit-on s’attendre à des robots, des insectes géants et des guerriers invincibles qui tirent partout?
Non! Il existe plusieurs définitions et catégories de sciences-fictions que vous pourrez trouver sur le web. Notre roman se trouve admirablement défini par la science-fiction spéculative qui «s’occupe davantage de thèmes philosophiques, psychologiques, politiques ou sociétaux. L’aspect technique, les évolutions technologiques ne sont pas au centre de l’histoire et constituent plutôt un cadre pour l’action.» (Wikipedia-spéculative).
De plus, le cœur de l’histoire se déroule dans une société féodale.

 

Est-ce un roman de style Fantasy?
Ici encore, on retrouve beaucoup de définitions et de genres dans le domaine (savoirs cdi). Si on se réfère à la définition de Wikipedia (Wikipedia-Fantasy), la Fantasie est un «genre littéraire présentant un ou plusieurs éléments irrationnels qui relèvent généralement d’un aspect mythique et qui sont souvent incarnés par l’irruption ou l’utilisation de la magie.» Dans La Quête d’Ormis, vous ne trouverez pas de magiciens, dragons, nains ou elfes, mais des êtres génétiquement différents.
L’histoire du tome I (La Quête d’Ormis) se déroule dans des mondes semblables au nôtre. Le héros n’accomplira que des exploits réalisables par un être humain normal.
Les éléments irrationnels feront irruption graduellement dans le deuxième tome sans cependant générer de crainte ou d’horreur, plus liés au genre fantastique. On n’y trouvera pas non plus de magie ou autres personnages usuels, les protagonistes développant certaines capacités hors de l’ordinaire à partir d’une mythologie qui leur est propre.

 

Doit-on s’attendre à une suite sans fin de romans qui n’aboutissent jamais?
Non! L’auteur est formel. Trois volumes, rien de plus. Dans dix ans, quand les personnages auront vieilli, on verra… Entre-temps, d’autres idées germent dans sa tête.